Jeudi 16 : Dernier jour, hélas, dernières visites en compagnie d'Eric Dubois et de sa petite famille (Natagora, projet Nature-pour-tous). Si La Roche-en-Ardenne présente beaucoup de difficultés de circulation et pas seulement pour les personnes à besoins spécifiques, quel plaisir de découvrir les animaux de nos Ardennes dans les forêts magnifiques. Nous avons ainsi approché des cerfs et des biches, des renards, des loups et quelques familles de sangliers voraces au Parc à Gibier situé sur les hauteurs derrière le château en ruine.
Voilà, il est temps de ranger dans les valises les saucissons fumés, les sirops de Liège (non, non pas de fromage de Herve), bouteille de pékèt, des peluches, souvenirs et autres plaisirs que nos amis ramèneront demain sous le soleil et l'accent de Marseille.

Mercredi 15 : 15 août à Liège, c'est la fête, foule et péckèt mais tout cela ne rimant pas avec accessibilité, c'est à Verviers, ancienne capitale mondiale de la laine et lieu de naissance dela révolution industrielle sur le continent que nous avons choisi de passer cette journée annoncée maussade. Le Centre Touristique est le premier qui a adapté son parcours spectacle à la déficience visuelle, il y a 8 ans de cela, la laine reste toujours une matière tellement multi-sensorielle et a une histoire toujours aussi passionnante. Un petit tour rapide à Limbourg , l'ancienne capitale du duché a du être malheureusement écourté par une pluie arrogante.

Mardi 14 :Waterloo plaine pas morne du tout, car nous avons été accueillis par Myriam Tamagni (voir notre lien vers Tamarico)pour visiter et surtout repérer les possibilités d'adaptation du musée Wellinton. Canon, armes, baillonnettes sont sortis de leur réserve pour une excellente compréhension des évènements. Nous poursuivrons ce premier contact en concoctant une excursion adaptée en prenant bien garde aux célèbres pavés de rues.

Lundi 13 : Savez-vous que les français appellent les cures thermales "spa" à cause de notre ville ? Dégustation très sage aujourd'hui des eaux f-f-ffferugineuses et comparaison entre les eaux des sources Spa-Reine, Barisart, Pierre-le-Grand, Marie-Henriette, Clémentine, avant de prendre un peu de hauteurs, vers l'aérodrome de Spa-La Sauvenière où nous attendait Jean-Louis (notre vérificateur aux comptes, correcteur de périodiques, conférencier de nos formations et pilote d'avion pour son plus grand plaisir) pour ...un baptême de l'air ! Voilà une extraordinaire balade sur la fagne, en passant par Verviers, le Lac de la Gileppe mais ce sont surtout atterrissage, décollage et turbulences d'Eole qui animèrent l'excursion. Merci Jean-Louis !

Dimanche 12 :Qui a dit qu'il pleuvait à la mer ? C'est sous un soleil délicieux que nous avons pris un bol d'air marin le long de la digue et de l'estacade d'Ostende. Au grand dam des escargots de mer, droogevis et bien entendu des moules, à la plus grande surprise de nos amis servies dans une casserole à table! C'est vrai qu'il faut parfois écouter les autres pour redécouvrir nos particularités.

Samedi 11 : Re-Bruxelles, mais plus folklorique. La gare du midi et surtout les rares WC sont déjà folkloriques par les inepties d'accessibilité et parcours para-commando pour les passages piétons qui devraient conduire en sécurité vers une visite très intéressante au musée de la Gueuze. Pas vraiment un musée mais plutôt un parcours dans la brasserie avec une dégustation en fin de course. Si la perception multi-sensorielle offre une belle découverte, il faut rester quand même très prudent car nous sommes dans un lieu de production et les contraintes nécessaires pour les sécurités du personnel vont à l'encontre de l'accessibilité pour personnes à mobilité réduite. Quelques aménagements pourront améliorer les choses...
Le théâtre de Toone devait présenter un spectacle de marionnette l'après-midi mais a été annulé en dernière minute. Pour palier à notre grande déception, nous avons pu avoir un accès exclusif au musée avec accès tactile illimité, mînme les vièls marionetjes à carrure de bouteille de Sidol dont plusieurs avaient la pècole (c'est quand la peau du pett' se dècole).Il suffit parfois de demandèye seul'ment de touchèye un' fois, car quand tu vois pas, comprend' tu peuyes non plus pas!

vendredi 10 : un peu de repos et de dégustations diverses au bureau SEL Bleu et ensuite un repérage mouillé (la pluie s'est pourtant arrêtée) à Chaudfontaine à l'attraction touristique SourceOrama dans un film 4D qui nous a transformé en goutte d'eau pour un parcours en raccourcis de 60 ans des nuages à bouteille. Un compte rendu détaillé suivra pour parler de l'adaptation de ce site.

Jeudi 9 : Pluie, pluie, pluie, archi-pluie! A nous mettre dans les trente-sixièmes dessous... pour notre plus grand plaisir, à moins 60 mètres de profondeur à la mine de Blégny. Bravo pour l'accueil et les conditions offertes aux personnes handicapées. Mineurs, outils, charbons n'ont plus de secrets pour nous grâce à l'excellent commentaire coloré (et pas seulement en noir-gayette) de Antonio, l'ancien mineur recyclé en guide, qui avait déjà fait la descente pour SEL Bleu lors d'un premier repérage en présence de GAMAH (voir nos liens). Un petit tour secoué en petit train touristique nous a mieux fait comprendre le pays de Herve que, malheureusement, l'Espace des Saveurs où l'attraction touristique proposée réduit sa perception pour un non-voyant à un discours dithyrambique, pompeux et vite lassant sur la diversité des excellents produits de l'extraordinaire pays de Herve, avec un film qui aurait pu être audio donc plus sensoriel, débouchant sur une pantagruélique dégustation : deux cubes de fromage sur un picot. Un bon verre de cidre a vite noyé tout cela avant que la pluie ne continue son oeuvre.

Mercredi 8 : Journée "Nature Pour Tous" à Hollogne-sur-Geer où Eric Dubois (Natagora) avait préparé son sac aux trésors contenant des oiseaux en résine, des récupérations diverses de coquilles d'oeufs, de plumes etc... pour aller à la rencontre des habitants des bassins de décantation. Jeunes crapauds et grenouilles étaient aussi de la promenade. Ensuite, Pierre Lorenzi, l'architecte propriétaire du moulin castral nous a livré tous les secrets du fonctionnement de l'eau, force motrice, et des engrenages de la roue en fonctionnement. La pluie a été compréhensive, elle a recommencé de tomber dès que nous sommes partis ! Encore une excellente journée de vraies vacances.

Mardi 7: Durbuy, la plus petite ville de Belgique mais offrant les plus grands plaisirs par un tour de ville en calèche au rythme des pas de Lancelot, un magnifique cheval ardennais gourmand de caresses. Le soleil se montrant généreux, c'est à l'ombre des hauts maïs du labyrinthe de Barvaux que nous avons suivi une histoire fantastique de lutin, sorcière, fée et ogresse et obtenu le talisman qui nous a protégé du dragon. Celui-ci a d'ailleurs fait une petite sortie exclusive pour nous serrer la patte et se faire tâter les naseaux fumants.

Lundi 6 : Bruges n'est pas morte !!! Loin de là car c'est la ville la plus visitée et cela peu poser quelques problèmes : le centre ville n'est pas fermé à la circulation automobile, les trottoirs sont étroits et encombrés de vélos, les chevaux des calèches ignorent les personnes à mobilité réduite. Il est plus aisé de déguster un waterzooi ou des carbonnades, nous ne nous en sommes pas privés.Heureusement le béguinage est un havre de paix bercé par les cantiques des bénédictines propice à la découverte et surtout plein de personnes de bonne volonté. La visite de la maison de la béguine, outre la gratuité complète accordée a aussi été agrémentée d'une permission tactile SANS LIMITE, poteries et objets anciens, mobilier précieux et par dessus tout le travail en cours de la dentelière et les riches napperons exposés.

Sur le "markt", la maquette du beffroi et ses explications en braille ont contribué à la bonne compréhension du site et enfin, une commerçante bienveillante a offert à toucher ses moules à spéculoos en bois ouvragés. Une visite mémorable et un Bruges attrayant à découvrir du bout des doigts si l'accompagnement indispensable est augmenté (merci à notre secrétaire-trésorier qui s'est bien amusé aussi).

Dimanche 5 :Visite de Bruxelles. Si la visite du musée des instruments de musique a été décevante (mais comme nous avions bénéficié d'une totale gratuité nous ne pouvions rien dire, à cheval donné on ne regarde pas les dents: nous ferons néanmoins un article détaillé dans le prochain Grain de SEL ), c'est une rafraichissante balade sur un bus à impériale avec un commentaire de toute grande qualité qui nous a tout expliqué, du parc du cinquantenaire à l'Atomium, et en plus le chauffeur a accordé la gratuité à nos amis ! Ensuite nous avons trouvé dans les boutiques suffisamment de reproductions (atomium, manneken pis) pour accéder à la représentation tactile. Et enfin, sur la grand'place c'est avec une geuze et surtout une kwak avec son verre caractéristique que nous avons fini cette magnifique et chaude journée.

Samedi 4 : Liège, un coeur historique ensoleillé et un rafraichissant pékèt ont fait des bons souvenirs mais c'est incontestablement la visite tactile des fonts baptismaux de saint Barthélémy qui ont remporté la palme.

Vendredi 3: L'arrivée prévue ce vendredi, gare des Guillemins à 12h23 a été retardée par suite d'un manque de coordination des informations d'accueil de la gare de Lille vers Bruxelles. En plus,la gare de Marseille n'avait pas effectué toutes les réservations nécessaires. La gare de Bruxelles Midi est un véritable labyrinthe pour qui ne connait pas. Dans le cas de personnes non-voyantes, c'est aller au casse-pipe. Mais bravo pour l'accueil du personnel de la gare des Guillemins et aussi pour la gentillesse du personnel de l'hôtel liégeois "Les acteurs" où nos amis séjournerons. Leur phrase du jour : "Ah! Cela fait du bien d'être en vacances !"


''Du 3 au 17 août nous tournerons à travers la Belgique avec un couple français pour organiser des visites pour personnes déficientes visuelles individuelles. Un reportage sera publié chaque soir. Cela permettra de faire une évaluation sur l'accueil et l'accessibilité culturelle et touristique de plusieurs villes et sites de notre pays.
Seront notamment au programme Bruxelles, Liège, Bruges, Anvers, Verviers, et bien d'autres attractions touristiques...

Suivez ce tour de Belgique tout à fait extraordinaire au jour le jour avec les réactions à chaud de nos touristes. ''